Blog posts

Bouquins, biscuits et petites têtes crépues

Bouquins, biscuits et petites têtes crépues

Afrolife, Arts et entertainment, Culture et Lifestyle

Le week end du 27 février, j’ai participé à un goûter-lecture organisé par Les étoiles noires, un blog dédié à la littérature jeunesse afro.

J’adore les moments de lecture avec mes enfants. Ce sont mes moments d’intimité, des moments de qualité. Quand j’étais en Angleterre, mon jour préféré était le lundi parce qu’il y avait “storytime” à la bibliothèque du centre-ville. C’était tellement sympathique (“soupir nostalgique”). Dans ma ville, francilienne, il y a quelques activités intéressantes, “les paniers d’histoire” (lire l’article Panier a histoires, panier a education)
Mais cela a lieu les mercredis. Depuis que je travaille, impossible d’y assister. C’est pas faute d’avoir chercher mais les ateliers de lecture pour tout-petits sont rares le week end en Île de France. J’en ai pas encore trouvé, à part la PADA exceptionnelle enfants (lire Palabres autour des arts special Noel)
Si vous en connaissez, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Et puis, en début d’année, j’ai fait une belle découverte sur internet : Les étoiles noires
Un blog qui donne des avis de lecture sur les livres pour enfants par tranche d’âge, qui partage des coups de coeur, des idées de loisirs créatifs… pour encourager nos chers petites têtes crépues à être des étoiles.

La littérature jeunesse manque de livres dont les personnages (surtout principaux) sont noirs ou métissés

“La création du blog « Les Etoiles Noires » est parti d’un constat : la littérature jeunesse manque de livres dont les personnages (surtout principaux) sont noirs ou métissés, dès le plus jeune âge et jusqu’à l’adolescence. Il en est de même pour les jouets : trop peu de poupées ou de super-héros noir(e)s.

Or, dès le plus jeune âge, il est important pour chaque enfant de pouvoir s’identifier aux personnages des livres qu’ils adorent. Cela participe à la prise de conscience de soi et des différences physiques (la couleur de leur peau, leurs origines, leurs cheveux crépus, etc), à leur construction dans la société, au développement de l’estime de soi, de l’amour de soi et des autres par voie de conséquence. Voilà pourquoi j’ai décidé d’écrire ce blog culturel.”

J’ai sympathisé avec la blogueuse, vraie, authentique, passionnée, adorable.

Et quand j’ai vu qu’elle allait organiser un goûter-lecture, mon coeur a bondi de joie. Enfin ! Dieu ne dort pas ! Je pensais moi même faire des ateliers de lecture pour enfants. Dans ma résidence, il y a bcp d’enfants : c’est possible. Mais bon, des fois , on n’a pas le temps, la fougue ou les moyens d’être pionnière , initiatrice , de pallier un manque. On a juste envie de consommer, de profiter.

Livres bis

” C’est un projet qui me tient à coeur depuis si longtemps ! J’ai mis du temps à le faire émerger mais maintenant ça y est et je m’emploie à l’alimenter et à le faire vivre du mieux que je peux ! Aller à la recherche de livres est devenu comme aller à la recherche d’un trésor. Et cela m’a même incité à rechercher également des livres pour moi dans le même esprit, c’est à dire avec de la diversité. Ton message me touche beaucoup car à l’heure où ce qui intéresse les gens c’est plutôt la mode et la beauté, des blogs culturels comme le mien ont du mal à capter l’attention des gens. Mais même si je devais le faire pour une seule personne à qui cela tient aussi à coeur je le ferais. Et je note que tu es très intéressée par les goûters-lectures. Cela aussi me tient à coeur. Je me vois déjà en train de faire la lecture aux petits par terre sur mon plaid tout doux.”

Oooh ? Han!? Tchiééé !!! Elle est dans la revelation !!! Best Friend Forever !!!
Je me suis inscrite rapidement à l’atelier, noté dans mon agenda , annulé tous les autres rendez-vous.

Et le jour J, avec ma tribu, on s’est présenté à l’adresse indiquée avec du Bissap (boisson de fleur d’hibiscus). Je devais venir également avec une tarte aux poires mais je l’ai ratée. Les trucs de la honte où tu arrives avec ton vilain truc, meme si fait avec amour, mais dégueu quand même, non, non, on ne prend pas de risque. On ne sait pas qui on va rencontrer là bas 😉

Alors, il y avait 4 mamans et 7 enfants.
Un appartement tout cosy et joliment décoré pour l’atelier.
Une vraie bibliothèque.
Moi qui adore les livres pour enfants et qui en achète à la moindre occasion, je me suis rendue compte qu’en fait, euh je suis une petite joueuse. La dame-ci est une grande passionnée.

Très belle présentation de l’espace de lecture.
Des poufs, des petites chaises, un joli fauteuil pour enfant que ma puce n’a pas voulu lâcher, des plaids bien doux. On était assis ou couchés bien confortablement . On était à la maison !espace cosy

En m’inscrivant à l’activité, la tranche horaire sur la page Facebook de l’événement, m’avait un peu fait tilter. 14h 30 – 18h: Les enfants vont ils rester concentrés pendant tout ce temps ?
Ben, au final, c’était juste parfait. Cela nous a permis à toutes les mamans, d’arriver tranquillement, chacune à son rythme, de passer du bon temps sans être stresser. Ma puce a fait sa sieste de l’après-midi dans mes bras sans problème.

Les âges étaient divers : de 10 mois à 9 ans. Les enfants se sont appropriés les livres, ont joué avec… Les plus grands les ont lu consciencieusement. Il y a eu des dessins, des coloriages , des bagarres de pouf 🙂 L’ambiance était bon enfant.

Les mamans ont échangé sur la littérature, la question noire, la double culture, les initiatives à encourager, les préoccupations liées à l’éducation des enfants, ont partagé des conseils sur les livres et la lecture aux enfants, etc. Le tour dans un cadre intimiste.

On était à la fois dans une bibliothèque familiale , un salon de thé (les macarons étaient excellents), un espace de relaxation.

Une ambiance chaleureuse, une grande gentillesse de l’hôtesse, un temps fort de qualité mamans – enfants, des livres magnifiques, des ondes positives.

Une phrase qui résumerait cet atelier : “L’amour des livres, l ‘amour des enfants”.

Merci Carole pour ce moment !

Keidi

1 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *