Blog posts

Comment intéresser nos bébés à la lecture – Partie 2

Comment intéresser nos bébés à la lecture – Partie 2

Culture et Lifestyle

Comment donner le goût de la lecture à nos enfants ? Comment les inciter à s’attacher aux livres et à grandir avec ceux-ci en toute confiance et avec plaisir ? Comment les émerveiller avec patience au monde des livres ?

Dans la partie 1 de notre article, nous avons proposé comme méthodes la lecture à voix haute avec bébé et le toucher des livres pour le familiariser à l’environnement littéraire.

Dans cette seconde partie, nous développons la suite des idées et conseils pour faire acquérir le goût de la lecture à nos jeunes poussins en traitant de l’environnement de lecture, des moments de qualité et du parent référent ou modèle.

1/ L’environnement de lecture

livre -biblio 3provincesSource

Il est intéressant de créer un environnement de lecture adapté à l’âge de bébé en lui donnant de nombreux livres, aussi divers que possible et à tous les évènements heureux de son enfance.

– La diversité des livres permet d’attiser la curiosité des enfants

Offrez à votre enfant le plus large choix possible de livres. On peut jouer sur les formats, les matières, les couleurs. Petit, grand, gros, fin, en tissu, en carton, avec des jeux à l’intérieur, des plis, des surprises, de la musique, etc. Tout est excellent pour montrer combien le livre est riche et divers. Cela éveille l’intérêt de l’enfant car il découvre à son âge que chaque livre est particulier. Et, cela permettra éventuellement de faciliter son aptitude à lire tout type de support plus tard et de choisir son style de livre. C’est d’ailleurs un bon clin d’œil aux différentes littératures qu’il découvrira plus tard. Il y a autant de livres sur terre que d’étoiles dans le ciel !

– Associer le livre à une occasion joyeuse

Offrez des livres à votre enfant à tous les évènements de sa vie, n’attendez pas qu’il sache lire. Noël, anniversaire, baptême, succès de vie et d’apprentissage (premier pas, premier mot, premier pot, etc.) sont autant d’occasions pour se faire plaisir et faire plaisir à l’enfant. Ainsi, votre bébé associera le livre à une occasion symbolique et réjouissante. Il pourra intégrer très tôt par exemple qu’un livre est synonyme de joie, d’amour, de fête et de bien de choses positives.

– Influencer les enfants de son entourage en adoptant la même démarche

N’hésitez pas à offrir (en grande quantité) des livres aux enfants de vos amis et connaissances, à vos neveux, nièces, petits cousins. Prenez l’habitude de leur acheter des livres comme des cadeaux à part entière. Et de cette façon, si réciprocité il y a, votre enfant pourra recevoir de nombreux livres et avoir le choix pour jouer et plus tard les lire avec facilité. Ne pensez pas qu’aux poupées, cowboys, peluches, bijoux…Vous pouvez vous pencher sur les livres d’aventure pour bébé, les livres de sons, les livres d’images… Plus tôt l’entourage de votre bébé sera familier aux livres, plus tôt les enfants pourront se partager leurs livres favoris, discuter et échanger sans avoir honte de passer pour l’intello ou le rat de bibliothèque. Mettez un point d’honneur à offrir au moins un livre dans vos cadeaux de naissance et de babyshowers, vous ferez la différence ;). Les savons, couches et vêtements, tout le monde y pense, les livres non ! Marquez votre génération de parents ! De même, lorsqu’on vous le demande, mentionnez à votre grande famille et à vos amis les livres dans vos souhaits de cadeaux. Inspirez vos amis car bien souvent, le prix d’un livre est moindre comparé aux articles de puériculture.

livre doudouSource

2/ Les moments de qualité

Il est important de créer des moments de qualité avec son bébé pour que la lecture soit associée au plaisir, à la rêvasserie, à la détente, l’imaginaire ; Créez un moment intime de lecture avec votre enfant et appréciez véritablement ce moment avec lui. Installez un rituel, une petite routine selon la personnalité de votre enfant et votre rythme de vie en tant que parent actif. Choisissez votre moment, il peut être bref ou un peu long, selon la demande de votre enfant. Jusqu’à 2 ans, l’attention n’est pas très soutenue, ne vous épuisez pas tous les 2 à lire de longues histoires. Ne forcez jamais au risque de le dégoûter ou l’ennuyer. Il s’agit d’un cocooning, d’un moment de qualité à savourer en toute intimité.

Certains parents ont une préférence pour l’heure du coucher. Faites comme vous l’entendez, ça peut n’être qu’un rendez-vous hebdomadaire, les samedis ou dimanches après-midi, dans une bibliothèque, dans la salle de jeux, dans la chambre, dans un coin aménagé avec des coussins par terre, dans le lit. Vous avez carte blanche, souvenons-nous, la lecture est un plaisir, non une contrainte. Essayez juste de respecter votre routine sauf si l’un de vous deux est fatigué.

Pendant votre cocooning lecture, soyez détendu, non stressé par toutes vos charges. Accordez un moment à votre enfant, son moment, que ce soit un intense moment de qualité. Soyez de bonne foi, vivez l’instant. Votre enfant vous écoute non seulement par l’ouïe mais ressent tout ce qui se dégage de votre être. Si vous êtes ennuyé ou énervé, passez votre chemin, il n’y a aucune obligation à lire. Demain est un autre jour.

Mimez les personnages, inventez des voix, des sons, des bruits, des cris d’animaux, faites des gestes amusants. Faites participer votre bébé en lui faisant tourner les pages, en pointant son doigt sur les personnages, les objets lumineux, les textures différentes, en touchant avec lui ou à tour de rôle les boutons musicaux. Prenez du plaisir, communiquez votre plaisir, partagez vos émotions !

 3/ Un modèle

 Vous voulez que votre enfant acquière le goût de la lecture ? L’avez-vous vous-même ? Il est plus facile d’imiter papa, maman en train de lire si on le voit effectivement et régulièrement le faire. Voyez notre rapport avec le téléphone portable, comment notre bébé exige de l’avoir aussi au bout de l’oreille, pleurniche pour parler également à notre correspondant. Le parent qui l’éduque est son modèle, la plus belle image à laquelle il souhaite s’identifier. Si vous avez souvent un livre dans les mains, que vous le feuilletez passionnément ou religieusement, votre enfant voudra faire comme vous. Si aucun d’entre vous deux n’aime lire, vous pouvez vous tourner vers les autres personnes proches de votre bébé, le tonton, la tantine, la mamie, le parrain ou la marraine ou tout autre ami à qui vous pouvez confier cette éducation littéraire. Surtout n’attendez pas qu’il rentre en primaire et que ce soit l’instituteur qui s’en charge; soyez vous-même acteurs, anticipez. Le plus intéressant néanmoins serait de vous y mettre à la lecture progressivement en même temps que votre bébé, d’apprendre à aimer lire en plus de solliciter des personnes ‘naturellement’ attirées par la lecture. Une autre solution, pour les parents qui vivent en Afrique, peut être la nounou ou bonne qui passe plus souvent du temps avec notre progéniture que nous-mêmes. Ces assistantes maternelles ont souvent fait des études, pas longues, mais assez pour savoir lire et écrire. Utilisez cette ressource précieuse et faites en un ami de lecture de votre bébé. Par exemple, vous pouvez lui acheter des livres adaptés à ses gouts et acheter par la même occasion des livres pour votre tout-petit. Intéresser ce duo à lire ensemble, à jouer avec les livres.

Voilà quelques astuces pour faire découvrir et aimer les livres à vos êtres les plus chers, vos bébés d’amour.

Et vous, est-ce que vous aimez la lecture ? Quelles sont vos idées pour faire lire vos tout petits ? Avez-vous changé vos habitudes en tant que parents ? Quels bouquins recommanderiez-vous à des parents de jeunes enfants ?

3 Comments

  1. lucie
    13/05/2014 at 1:32 pm
    Reply

    J’adore la lecture. j’aimerais bien que ce soit pareil pour mes enfants. c’est vraiment nos habitudes que les enfants copient. Il suffit de les entendre parler pour s’en rendre compte. le parallèle avec le téléphone est bluffant. Mon fils me voit souvent téléphoner et veut faire pareil. D’ailleurs ses grands parents lui ont offert un téléphone récemment. C’est malheureusement pendant qu’il dort que moi je lis. Alors, il ne me voit presque jamais en train de le faire. Je vais essayer d’y remédier. Merci Eve Keidi

  2. Mary
    13/05/2014 at 2:14 pm
    Reply

    Hello,
    Intéressant vraiment !
    C un réel défi que de donner le goût de la lecture à son enfant, dans ce 21ème siècle marqué par le numérique.
    Téléphone, tablette, télé, internet sont devenus les moyens pour s’informer, se cultiver, passer du temps, etc..
    Est-ce qu’il faut se forcer à lire en version “papier” si on n’aime pas plus ? Quel est le bienfait du livre ?
    Par exemple, je connais des parents qui achètent des programmes spéciaux à leurs enfants sur tablette pour leur éveil, ou carrément leur en offre une. Parmi, on trouve des programmes dédiés à la lecture. Bref, que pensez de tout cela ?

  3. Carole
    14/04/2016 at 9:58 pm
    Reply

    Super article ! Je lis des histoires à mon fils depuis qu’il est bébé. Il a bientôt 7 ans et il tuent toujours beaucoup à son histoire du soir. Je lis aussi mais comme Lucie c’est plutôt le soir où dans les transports. Mais récemment grâce à mon blog, il y a encore plus de livres à la maison qu’avant, il le voit bien et surtout je n’arrête pas de vanter les mérites des livres : trouver les réponses à nos questions, découvrir le monde etc etc. Tu as raison de dire que c’est la qualité qui compte. Mieux vaut 2 pages lues avec envie qu’un livre entier lu rapidement. Pour l’instant je refuse de lui lire sur tablette ou liseuse. Je ne suis pas pour le numérique avant au moins 6 ans. Mon fils joue à des jeux sur la tablette mais j’ai envie de séparer la littérature des jeux et donc faire la distinction entre les deux. Sur mes propres livres, j’aime tellement surligner, cocher, commenter… Qui sait, mon fils lira peut-êter mes annotations quand il sera adulte… 🙂

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *