Blog posts

LA CLAQUE

LA CLAQUE

Opinion

Dimanche 25 Mai 2014, 20h05, je reviens de mes super vacances au soleil, les étoiles encore plein les yeux, optimiste, je pose mes valises, j’allume ma télé et la première info à laquelle j’ai droit sur France 2 est : le FN est en tête des élections européennes avec 25%. LA CLAQUE ! Eh ben, bienvenue dans le monde réel !

Qu’est-ce qui s’est passé ? Je ne suivais pas trop les infos ces derniers jours et donc n’étais pas trop au fait des résultats des sondages. Il paraît que c’était annoncé. Qu’il n’y a pas de surprise en fait.

Commentaire de P. : «Moi, ce qui me surprend, c’est que les gens soient surpris. C’est pas comme s’il n’y avait pas eu des signes annonciateurs. Les gens vous disent ils vont voter FN, et vous ne les croyez pas. C’est pas eux qui s’abstiennent, hein, c’est les autres.»

Commentaire d’une autre amie B. : « Les mécontents du système en place et les extrémistes avaient prévenu qu’ils allaient voter massivement pour donner une claque au PS & co. Ça fait des semaines que les sondages sont là, à portée de tout le monde. On annonçait une forte mobilisation et une majorité pour le FN depuis kédi kédi*. C’est même pour ça que je me suis motivée. »

Ah bon ? ! :-(. Comme une amie le dit si bien : j’ai mal à ma France...Le FN, premier parti de France, ça me fait peur. Ça me fait m’interroger sur de nombreuses choses.Je suis Française depuis à peine 3 mois (raison pour laquelle je n’ai pas encore ma carte d’électeur et ne pouvais pas encore exercer mon devoir de citoyenne ce 25 Mai). J’ai désiré avoir cette nationalité de tout mon cœur. Cela a été une démarche réfléchie, ça été voulu. Parce que j’aime la France, j’ai envie de vivre en France, je m’y sens bien. Parce que j’ai envie de fonder ma famille ici et j’ai envie que mes enfants grandissent ici.

Mais là, la première question que je me suis posée c’est est-ce que j’ai envie de vivre, est ce que j’ai envie que mes enfants grandissent dans un pays où les habitants, les dirigeants considèrent que les gens comme moi, les immigrés, sont à l’origine d’une partie des problèmes de la France ? Surtout quand on sait aussi que le FN est arrivé en tête chez les jeunes i.e. les moins de 35 ans, i.e. les gens de ma génération?

Okay, je vais peut-être vite en besogne, on en est pas encore là, mais ça fait peur, sérieusement. De voir progresser lentement mais sûrement ce parti dont le fond de commerce est de prôner que les autres, ceux qui ne font pas partie du corps traditionnel français sont la base de tous les problèmes de la France m’inquiète. Je simplifie peut-être mais c’est leur fond de commerce et quelque soit l’enrobage qu’ils font, ça reste pareil.

Et j’essaie de comprendre ce qui a pu se passer. La faute serait aux abstentionnistes. Ou plus juste à l’abstention…

Illustration Abstention UE - Courrier International
Source : Courrier International

En effet, 57% des personnes en mesure de voter ne se sont pas déplacées pour exercer leur devoir de citoyen. Permettant ainsi aux personnes en colère, déçues (ou aussi convaincues que le FN est l’alternative) de s’exprimer et de se faire entendre. Ah oui, pour ça, on a les entendues ! 

Toutefois je n’arrive pas à condamner totalement les abstentionnistes. Eux aussi se sont fait entendre. Ça n’arrange pas nos affaires, mais ils se sont fait entendre. Comme B le dit : « Les personnes que je connais qui se sont abstenues m’ont dit que c’était pour sanctionner le pouvoir actuel : leur attribuer une voix serait les encourager dans leur politique, voter pour les autres serait contraire à leur principe. L’abstention leur paraissait le meilleur moyen de faire leur faire prendre leurs responsabilités.»

Je n’arrive pas à les condamner totalement pour plusieurs raisons :

  • Nos dirigeants ne nous inspirent plus confiance: “tous des pourris !”. L’UMP, l’un des partis d’oppositions sur qui auraient pu se reporter les voix des personnes voulant sanctionner le parti au pouvoir est en pleine déliquescence. Ce n’est plus qu’un parti dont les dirigeants se déchirent depuis les élections de 2012 qui devaient désigner le président du parti. Ce n’est plus qu’un parti dont le tout récent ex-président* est mis à mal par une affaire de fraudes financières aux dépends de son propre parti (Affaire Bygmalion). Et on ne sait pas qu’elle sera la suite. Implosion du parti ? Qui a la carrure pour reprendre en main ce parti et le rendre de nouveau attractif ? Wait and See…
  • La politique gouvernementale tarde à porter ses fruits. Le taux de chômage est toujours aussi élévé. Les gens sont fiscalement asphyxiés. Il y a peut-être besoin de rigueur. Mais je trouve que ce n’est pas suffisamment expliqué. Il n’y a pas suffisamment de pédagogie dans la communication de nos gouvernants. La vision à long terme ne parle pas aux gens. Normal. Nous sommes dans l’ère du “tout, tout de suite”. Et surtout, les difficultés, les gens les vivent aujourd’hui. La sortie de crise, c’est maintenant qu’on la veut. Alors, toute occasion d’exprimer son mécontentement est bonne.
  • Les programmes des partis politiques sont flous. On ne savait pas trop quel était l’enjeu de ces élections européennes. Mon amie L. fait ce commentaire : «Dans mon bureau, il y avait des électeurs. Mais nous même, nous ne sommes sortis que vers 17h30. On ne savait pas pour qui voter et c’est sur place qu’on a identifié les looks des logos des partis et les lignes de programme. Ce sont des machines à voter, donc c’est rapide. Mais franchement si je dis que je sais pour quoi on vote exactement, je mens. C‘est ça le vrai sujet. On a l’impression de voter chaque 6 mois. L’Europe est floue. On voit ce qu’elle fait, ce qu’elle empêche de faire, mais on ne sait pas qui le fait vraiment.»

En effet, dans ce genre de situation, qui voter si on veut voter par conviction ? Bah c’est difficile…

Quoique… Sur ce dernier point, je pense que c’est un peu de notre faute aussi, à nous électeurs. Nous ne nous renseignons pas suffisamment pour connaître les programmes de l’un ou l’autre des partis, pour nous construire un avis éclairé. Pour mieux savoir, par exemple dans ce cas, à quoi sert l’U.E. Pour mieux savoir comment la politique définie par l’U.E. influe sur les politiques nationales. Pour mieux savoir les avantages qu’a apportés cette organisation. Et ainsi permettre, par notre vote, que les gens qui incarnent le mieux nos aspirations puissent être au parlement Européen et orienter la politique Europénne dans le sens que nous souhaitons. Au contraire, nous préférons rester chez nous, et attendre devant la télé les résultats des éléctions auxquelles nous n’avons pas participé. Et après pour certains se dire : ah zut, je n’ai pas envie de voir le FN un jour au pouvoir, j’aurais dû aller voter. Il faut que nous électeurs, nous remettions en cause aussi.

Je ne sais pas encore pour qui je voterai aux prochaines échéances électorales. Mais une chose est sûre, je ferai le nécessaire pour voter. Evidemment, vous devinez qui n’aura pas ma voix ;-).

Et vous Afropolite, de France ou d’ailleurs, que vous inspire ce résultat ? Faîtes-nous en part !

*kédi kédi : expression populaire gabonaise signifiant “depuis longtemps”

*Ex-président UMP : Jean-François Copé et la direction du parti (UMP) ont démissionné ce 27 Mai 2014 suite aux dernières révélations faites dans le cadre de l’Affaire Bygmalion. 

5 Comments

  1. Mary
    28/05/2014 at 9:40 am
    Reply

    Hello,
    Bon alors, je vois qu’on “accuse” bcp l’abstention, je trouve que c’est un peu facile
    En 2009: taux d’abstention 59,37%
    En 2014: taux d’abstention 57%

    Donc pour moi, la faute n’est pas à l’abstention. A taux d’abstention pratiquement égal, le FN a gagné en audience. Ca exprime donc le fait que ce parti semble convaincre de plus en plus, et que ce n’est pas parce que les gens ne sont pas allés voté que le FN est premier. Ils n’étaient pas non plus aller voter en 2009…

    Et dire au vu de ses résultats que le FN est le premier parti de France, c’est un peu un raccourci je trouve. Car les élections européennes ne sont pas des élections nationales; les enjeux sont différents. Il y a eu les élections municipales il y a à peine qq mois, et on voit bien que le FN n’est pas arrivé en tête…

    Bref, tout ça n’est pas tout simple.

  2. Kikou
    28/05/2014 at 10:06 am
    Reply

    Je suis assez d’accord avec Mary.
    C’est un peu facile de mettre tout sur le dos de l’abstention, quoi qu’elle joue aussi un rôle. Mais je trouve surtout que c’est la politique menée par le gouvernement qui a été sanctionnée. La population est très déçue et les résultats promis tardent à arriver. L’autre gros problème est le fait que le supposé 1er parti de l’opposition A.K.A l’UMP soit complètement à la ramasse actuellement avec tous ses problèmes internes.

  3. Elle
    28/05/2014 at 10:55 am
    Reply

    Je suis assez d’accord avec Mary.Je rajouterais, que j’ai l’impression que l’émiettement des voix y a beaucoup contribué.
    On vote plus facilement pour des partis moins officiels que lors d’élection municipales ou présidentielles où les enjeux nous paraissent plus importants. Les voix des sympathisant PS ont ainsi été saupoudrées sur les différents partis écolo, du centre et de gauche ( plus de 5 listes dans ma circonscripion). Quant à droite le saupoudrage est moins important car il y a moins de petits partis et que le FN s’affirme de plus en plus comme une alternative aux gens de droite.
    Est-ce que le FN est le premier parti de France: je réponds NON. ce sont les abstentionnistes. Mais ça se saurait que c’était un parti.
    N’ayant jamais voté dans mon pays d’origine, j’avoue associé un caractère très important au vote. Mais je me rends compte assez vite que ça ne suffit pas à se motiver. il faut être convaincu que ça sert à quelque chose. J’ai peur que les abstentionnistes ne se rendent compte du côté utile de cette Europe que quand elle ne sera plus.

  4. Sika A.
    31/05/2014 at 11:29 am
    Reply

    Je comprends votre point à toutes. C’est “rassurant”, mais je n’arrive pas à être totalement “rassurée”. Il faut qu’on reste vigilant.
    Probablement dire que c’est le premier parti de France, c’est exagérer, c’est être alarmiste, c’est d’ailleurs leur donner même trop de crédit. Mais le fait est que c’est le parti qui progresse le plus actuellement en terme d’audience. Je parie que si on fait des statistiques comparatives sur le nombre d’adhérents supplémentaires que les partis ont recueilli ces dernières années, c’est le FN qui est en tête. Il n’y aura pas photo vu les partis en face et leur état. J’espère de tout coeur me tromper.
    Cette progression m’inquiète. C’est comme je le disais, ils progressent peut-être lentement mais sûrement…
    Je veux bien croire qu’aux élections nationales, locales, ils n’arrivent pas à aller aussi loin qu’ils le voudraient. Toutefois, je ne parierais pas là dessus aujourd’hui. Si l’abstention est tjrs aussi élevée, s’il y a tjrs autant d’émiettement des voix,qu’est ce ça donnera ?
    Je prie seulement que le pays aille mieux, que la politique gouvernementale soit plus efficace, que les résultats n’attendent pas, que les hommes politiques regagnent la confiance des électeurs afin que les discours qui suscitent la peur de l’immigré, la défiance de l’Europe n’aient plus prise…

    Mais malgré tout,je garde foi en ma France :-).

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *