Blog posts

Nothing but the wax

Nothing but the wax

Afrolife, Arts et entertainment

“Pour nos contributeurs basés à Paris et en région parisienne, nous vous accueillons dans nos bureaux toute cette semaine pour vous remettre en main propre vos contreparties (Sauf  les contributeurs de la Team Ambassadeur, pour lesquels nous sommes en attente des T-shirt Pop Caven “Africa is not a country”).

Nous vous attendons donc dès lundi à partir de 14h jusqu’à 19h. On va enfin pouvoir vous rencontrer en chair et en os et vous dire un GRAND MERCI car vous êtes les premiers à avoir cru en nous!”

nbw4Je me considère comme afroptimiste, je soutiens les initiatives des frères. Pas seulement financièrement (j’aurai bien voulu mais mon compte bancaire est petit cacaba) mais surtout avec le cœur. Je consomme souvent. Je relais l’information. Je murmure des prières, j’envoie des ondes positives. Depuis cette année, je participe de plus en plus aux rêves et à la vision des afroentrepreneurs et ça j’en suis fière. C’est l’essor du crowfunding dans la noirie. Les financements traditionnels sont difficiles à obtenir, c’est la route du calvaire pour monter son projet, business ? Les afro utilisent de plus en plus cette alternative et c’est tant mieux. The Afropolite a d’ailleurs partagé plusieurs campagnes issues des initiatives Afrofrançaises.

Lectrice du blog culturel Nothing but the wax, le rêve de Chayet m’a paru à portée de main. Ses valeurs sont miennes. Dans une autre vie, nous serions sûrement de la même tribu.

Nothing but the wax, le blog, devient effectivement un média.

L’approche est à la fois grandiose, ambitieuse et humaine:

Un véritable média pour apporter davantage de diversité dans ce paysage médiatique français, pour mettre sur la table de nouvelles perspectives, raconter des histoires qui n’ont pas encore été racontées à travers le prisme de la mode africaine, la beauté noire et la culture afropolitaine. Un média pour donner de l’information à travers des reportages, des entretiens, portraits etc… Faire du journalisme tout simplement.

Je crois comme Chayet en l’importance pour la génération afro-descendante de se raconter elle-même et de documenter ses propres histoires. J’y crois tellement que je ne pouvais pas passer à côté de ce projet. Et je n’ai aucun doute sur le résultat final. Je suis « actionnaire » dans ce sens.

C’est donc toute excitée que je suis allée à la rencontre de l’équipe, Chayet, Adama, Manon, lors de ces journées portes ouvertes, récupérer ma contrepartie : le totebag en wax et les bracelets d’un village burkinabé. Team flâneur 😉

nbw3

Le cadre est très sympathique. Les Grands voisins. Un village dans la ville. Une atmosphère contrastée, à la fois vieillotte et dynamique. Des personnes gentilles qui se côtoient dans un esprit solidaire.

Le bureau partagé “coworking” de l’équipe NTH est joli, décoré, sobre. J’ai échangé des histoires, écouté des anecdotes, participé à des éclats de rire, des froncements de sourcils, posé toutes mes questions sur l’étape suivante, les projets en cours, les reportages et voyages prévus, les prochains challenges.

 

A la sortie des Grands voisins, j’ai tout de suite porté mon totebag en rejoignant le salon du chocolat pour rencontrer l’équipe d’Instant Chocolat, un autre bébé, une autre team solidaire. Là-bas, il fallait me voir défiler dans les stands, mettre mes emplettes dans le totebag et me faire acoster par les gens:

  • Oh vous faites partie de l’équipe Nothing but the Wax ?
  • *smiley qui se racle la gorge* … Euh presque, j’ai été contributrice au crowfunding et le totebag est en fait une contrepartie.”

 

  • Mamie, arrête de bomber le torse dans l’affaire d’autrui !
  • Mais justement, l’affaire-ci est pour tous les afro-quelquechose oh!

Nous souhaitons une longue vie à Nothing but the wax en attendant de lire avec impatience les premiers articles qui s’annoncent pour très bientôt.nbw1

Crédit photo: Nothing but the wax

Site web Nothing but the wax | Pour les contacter: hello@nothingbutthewax.com

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *