Blog posts

Le permis de conduire: Et si on évitait la galère ?

Le permis de conduire: Et si on évitait la galère ?

Uncategorized

Quelques années avant mes péripéties du permis de conduire, j’ai obtenu le petit papier rose de Côte d’ivoire (CI).

Mais :

  • Je ne savais pas vraiment conduire. Vous même vous connaissez le pays, on obtient le permis sans être un parfait conducteur.
  • Je n’avais pas touché de volant une fois revenue en France, pendant 5 ans. Forcément quand tu ne sais pas vraiment conduire, t’es bizarrement pas trop motivée 😉
  • A la fin de mes études, une fois devenue salariée, j’avais l’obligation de convertir mon permis ivoirien en permis Français. Lors de ma demande la préfecture dont je dépendais (en province), m’a signifié une fin de non recevoir. Motif spécifié : « Vous n’avez pas séjourné au moins 6 mois en CI au moment de son obtention ».  J’étais donc résidente en France. Je devais passer la conduite. Or, je ne savais pas vraiment conduire vous vous souvenez ? J’ai découvert trop tard que cette application de la loi n’était pas la même partout et qu’en région parisienne où j’ai migré ensuite, la conversion était quasi automatique. Pas de chance. Il me fallait repasser l’examen.

Je ne savais pas vraiment conduire, et il était bien de prendre des cours. Mais à ce prix… ma foi, c’est cher payé!

dur

 Si c’était à refaire, que conseillerai-je à la Moniki d’il y a quelques années?

  1.  Conduire après l’obtention du permis ivoirien
  2. Faire convertir son permis étranger dans l’année de son entrée dans la vie active. Ne pas se laisser décourager par l’administration. Insister en croisant les informations de plusieurs sources. Puis prendre des cours en auto-école(AE) pour se mettre à niveau. Même à 50 Euros de l’heure, il y a peu de chance que vous atteigniez les 3000 euros probables du permis de conduire.
  3. Si la préfecture n’est pas coopérative, prendre des cours de mise à niveau rapidement et présenter l’examen hors Auto Ecole. En cas d’échec, s’inscrire en AE

 Si vous venez faire vos études / vivre en France, ne faites pas comme moi!! :

  •  Passez le permis avant de venir : négociez avec vos parents, ralentissez sur le PRO-MA-DOR*! Et, conduisez pour de vrai, pas juste pour le papier rose!
  •  Passez le permis en été au pays et une fois de retour en France, conduisez. Achetez une petite voiture. Economisez pour et oubliez les sorties en boîtes et autres dépenses du genre pendant quelques temps. Un achat même à plusieurs vaut le coût!
  • Pensez à faire transformer votre permis du pays en permis français dans les délais une fois sorti des études ou même en étant étudiant!!! Attention aux différences d’application de la législation entre province et Paris!!! Pensez à coupler ça avec votre demande de changement de statut, tiens! A chacun sa chance.

 Si vous avez raté le coche et devez le passer en France:

Voici une petite liste d’astuces qui peut toujours servir :

  • Choisissez une AE qui a pignon sur rue et demandez son taux de réussite à la préfecture.
  • Passez rapidement le code, la conduite sera suffisamment longue comme ça!
  • Choisissez une AE qui ouvre et donne des cours le samedi toute la journée et tôt les matins surtout si vous travaillez en semaine. N’hésitez pas à faire des matinales.
  • Choisissez une AE prioritairement près de chez vous : toujours par rapport au week end, secondairement accessible depuis le boulot pour des cours en semaine.
  • Partez sur un forfait de près de 45h, oubliez les 20h, c’est du pipeau si vous êtes vraiment novice.
  • Faites des heures de conduite à côté, avec des amis, de la famille, le moniteur d’AE (au black, si possible) sur des véhicules à double commande. Il y a de plus en plus d’entreprises de location qui en proposent à 18 Euros l’heure ! C’est excellent pour acquérir la confiance, maîtriser les créneaux et surtout quand le délai de passage d’examen s’allonge.
  • Soyez concentré pendant les cours. Ne papotez pas avec le moniteur, bossez!! Plus vous causez,  moins vous assimilez et plus le niveau tarde à grimper.
  • Pensez à la conduite supervisée. Ça va réduire le coût et vous permettre de conduire pour de vrai sur des trajets réels.
  • Armez vous de patience, de courage, ne lâchez rien et surtout utilisez toutes les astuces possibles. L’objectif c’est de l’avoir légalement! Et de savoir conduire !

 Le tableau dépeint de la situation Française est peu reluisant. Je n’aime pas faire du « french bashing »*, mais quand même, ils exagèrent !! J’ai donc posé la question suivante à d’autres afropolites: C’est comment là où vous vivez ?! La réponse dans un prochain article.

 * PRO-MA-DOR : Expression ivoirienne signifiant Promener – Manger – Dormir

* french bashing : terme décrivant  un ensemble de discours, manifestations, critiques négatives manifestant un ressentiment antifrançais

3 Comments

  1. Mary
    20/03/2014 at 6:09 pm
    Reply

    Le permis en France, ha la la.. souvenir, souvenir.
    J’ai préféré ne pas compter combien ça m’a couté. Je sais juste que j’ai conduit plus de 60heures avant de passer l’examen lol

    Les conseils donnés sont très pertinents 🙂

    • Moniki
      31/03/2014 at 9:44 pm

      Merci Mary,
      comme j’aurais aimé qu’on me prévienne/préserve de cette galère.
      j’espère que ces conseils serviront à d’autres.

    • Sika A.
      31/03/2014 at 11:05 pm

      C’est clair ! Je me demandais hier encore comment est-ce que cela se fait que je n’ai pas eu les infos nécessaires à ce sujet à mon arrivée ici. Probablement, étant trop concentrée sur l’obtention de mon diplôme, j’ai remis ça à plus tard….Très mauvaise appréciation de la situation!
      Dernièrement encore une connaissance me disait qu’elle connaissait quelqu’un qui a dépensé 10.000 € dans cette histoire et qui n’a toujours pas le permis!!! C’est quand même fou….

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *