Blog posts

Planet Nollywood

Planet Nollywood

Actualités, Afrolife, Arts et entertainment, Culture et Lifestyle

Le traditionnel festival du cinéma de Cannes s’est achevé la semaine dernière sur les bords de la croisette par la remise des palmes d’or. Loin des strass et paillettes, à plusieurs kilomètres de cet endroit, règne depuis peu une toute autre ambiance dans la capitale. Changement de décors : place à Nollywood !

Pour sa quatrième édition, le festival du cinéma Nigérian dénommé « Nollywood week film festival » reprend ses quartiers à Paris. Et en marge de ce festival qui se tiendra du 2 au 5 juin prochain, une conférence de presse s’est tenue le 25 mai dernier à laquelle Afropolite s’est rendu. On vous explique tout.Nollywood band

Nollywood Week en quelques mots

Tel « Hollywood » pour désigner le cinéma Américain, et « Bollywood » pour le cinéma Indien auxquels les franciliens sont déjà habitués ; « Nollywood » est l’appellation qui désigne le cinéma Nigérian. Nollywood Week est donc un festival qui a pour but de faire découvrir à un public parisien, les facettes d’un pays lointain et méconnu qui, en à peine quelques décennies, s’est hissé au deuxième rang mondial des producteurs de films : le Nigeria. Il s’agit également de mettre à l’honneur l’une des plus importantes « Success Stories » africaines: celle de l’industrie du septième art qui a su s’imposer dans le paysage mondial, nous explique Serge Noukoué, co-fondateur de l’association Okada Media qui organise le festival. Enfin Nollywood c’est une production de 1.000 films par an en moyenne et représente 2% du PIB Nigérian.Organisateur

Serge Noukoué, Co-fondateur de Okada Media et Président du Comité d’Organisation du festival.

Tour d’horizon sur l’édition 2016

Comme chaque année depuis le printemps 2013, Nollywood week festival assure aux participants de ce festival un dépaysement total par la diversité et la richesse des films projetés. A la différence de la précédente édition qui comptait 10 films, celle de 2016 s’est davantage enrichie et compte 15 films dont 8 longs métrages et 7 courts métrages tous triés sur le volet : comédie, romance, thriller et drame sont au rendez-vous.

Aussi l’édition 2016 aura certainement un cachet spécial du fait de la présence effective durant le festival de la prestigieuse marraine : Angélique Kidjo.kidjo

Angélique Kidjo ― qui a remporté son troisième Grammy Award en février dernier et qui s’est vue décerner le prestigieux prix « Ambassadeur de la conscience » 2016 par l’organisation Amnesty International début mai ― est à l’affiche pour la première fois de sa carrière du film : The CEO (ndlr : le PDG), le très attendu film d’ouverture de ce festival.

Focus à présent sur la sélection de films de l’édition 2016 de la Nollywood Week.

Section longs métrages :

The CEO :

2016 / 105 min / VOSTF

Un thriller mettant aux prises cinq hauts dirigeants d’une multinationale des télécommunications, réunis dans le cadre d’une semaine de séminaire pour désigner le nouveau PDG de l’entreprise. Les événements prennent une tournure inattendue quand les participants commencent à disparaître les uns après les autres. Les soupçons ne tardent cependant pas à se porter vers les deux derniers survivants.CEOthe CEO

Falling :

2015 / 97 min / VOSTF

Un jeune couple récemment marié et tout à son bonheur se retrouve pourtant confronté au plus grand des défis : se battre pour l’être aimé envers et contre la pression sociale.Falling

Fifty :

2015 / 101 min / VOSTF

Elles sont quatre, elles sont belles, elles sont accomplies, alors qu’elles entrent dans la cinquantaine elles ne sont pas au bout de leurs surprises.  Fifty

Gbomo Gbomo Express : 

2015 / 97 min / VOSTF

Trois ravisseurs amateurs contraints de revoir leurs plans après avoir kidnappé par mégarde le directeur d’une maison de disque en charmante compagnie.Gbomo

Lunch Time Heroes: 

2015 / 87 min / VOSTF

Banke Adewumi, apprentie-enseignante, vient de terminer ses études et se retrouve en stage dans une école privée de renom. L’y attend une leçon qui la marquera pour la vie. lunchtime

Stalker: 

2016 / 105 min / VOSTF

Alors qu’une nuit elle se retrouve en pleine détresse, une styliste à succès est sauvée in extrémis par un automobiliste qui se trouve justement là au bon moment et au bon endroit. Mais à partir de là, sa vie va progressivement virer au cauchemar.Stalker

Taxi Driver: 

2015 / 93 min / VOSTF

Adigun est un mécanicien de 31 ans qui se rend à Lagos pour la première fois pour y reprendre le taxi  de son père qui vient de décéder. Il découvre alors les multiples facettes de la ville la nuit. Taxidriver

The First Lady: 

201 / 100 min / VOSTF

Une prostituée craignant pour sa vie se fait un ami improbable. Très vite, ils se rendent compte qu’ils ont besoin l’un de l’autre pour survivre.FirstLady

Section courts métrages:

Hex: 

2015 / 26 min / VOSTF

Un an après les faits, cinq jeunes sont rattrapés par la bévue qu’une nuit ils avaient commise.  Malédiction, ensorcellement et sort jeté à quelque chose ou quelqu’un : le terme « hex » prend alors tout son sens…

Hex

Irèti: 

2015 / 11 min / VOSTF

Une femme d’âge moyen en proie à la dépression fait une rencontre inhabituelle dans sa cellule de prison ; celle-ci va changer sa vie pour toujours.

Ireti

Joy: 

2015 / 15 min / VOSTF

Une Nigériane qui vit en Amérique se bat pour convaincre son mari qui ne l’entend pas de cette oreille, de renoncer à faire exciser leur fillette de dix ans.

Joy

Keko: 

2015 / 28 min / VOSTF

Un ancien militaire souffrant de stress posttraumatique rentre chez lui avec l’intention de régler ses comptes. D’après une histoire vraie.

Keko

Prey: 

2015 / 13 min / VOSTF

De retour d’une soirée, une jeune femme est traquée par un psychopathe dans un parking.

Prey

The Encounter: 

2015 / 22 min / VOSTF

En 1967, pendant la guerre du Biafra, le général Emeka, commandant en chef des forces biafraises, convoque le prisonnier Ifeajuna pour une ultime conversation, une dernière entrevue.Encounter

The Good Son: 

2015 / 14 min / VOSTF

À l’occasion d’une réunion de famille, un jeune homme est forcé de révéler à ses parents le secret qu’il leur avait caché…

Good son

Tout en s’ouvrant davantage à des horizons nouveaux (Paris, Montréal) Nollywood renforce son caractère authentique et son ancrage local en faisant de plus en plus la part belle aux dialogues en « pidgin » (ndlr : dialecte nigérian à base anglophone), alors qu’il y a peu l’anglais prévalait.

Par ailleurs, en plus des conférences organisées à chaque édition, celle de 2016 proposera une table ronde sur le financement du cinéma et de l’entreprenariat  en Afrique. On note également comme innovation la tenue de trois ateliers : Actor’s Studio, Monologue Slam et The restless pitch 

Le premier atelier, « Actor’s Studio »  permettra aux comédiens en herbe d’acquérir les connaissances de base afin de devenir un comédien professionnel. L’acteur OC Ukeje partagera ses techniques et distillera ses conseils lors d’une séance spéciale ouverte à tous les comédiens.actor L’acteur OC Ukeje

Le deuxième atelier « Monologue slam », lui offrira la possibilité aux acteurs amateurs ou aguerris de  jouer la scène du film de leur choix devant un public ainsi qu’un jury composé de réalisateurs et producteurs. Après leurs prestations ceux-ci bénéficieront de conseils avisés de la part du jury pour leur permettre de s’améliorer.

Enfin le troisième et dernier atelier proposé, « The restless pitch », offrira aux réalisateurs et producteurs une tribune pour présenter leurs projets cinématographiques à un jury d’expert. L’idée est de convaincre en seulement quelques minutes le jury et ainsi obtenir le financement pour son projet. Attention il n’y a qu’un seul prix à remporter !

 restless pitch

Informations pratiques

Nollywood Week Festival débutera le jeudi 2 juin prochain par la soirée et la projection du film d’ouverture, The CEO, en présence de la marraine Angélique Kidjo.program sched

L’ensemble des séances ainsi que les ateliers se dérouleront au cinéma l’Arlequin, au 76 rue de rennes dans le sixième arrondissement de Paris. Métro 4 : Saint Sulpice. Métro 10 et 12 : Sèvres-Babylone.

Tarifs :

Tarif unique : 9€. Tarif réduit (étudiants et sans emploi) : 5€. Le Pass Festival (accès à toutes les séances) : 35€. Les cartes UGC sont acceptées dans le cinéma.

Retrouvez encore plus d’infos sur www.nollywoodweek.com

 Affiche festival

SeMa, envoyé spécial pour Afropolite.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *