Blog posts

The Afropoliste Musicale #1

The Afropoliste Musicale #1

Culture et Lifestyle

Chaque mois, le DR TR partagera avec nous son afropoliste musicale. Des sons du continent et de la diaspora, d’aujourd’hui et d’antan, de l’authentique et du dérivé.

En ces temps de fin d’été des latitudes Nord, Dr TR vous suggère de vous désintoxiquer du syndrome THC (Tube Honteux Caliente) auquel vous avez surement été exposé. Et même si l’appel des «sirènes du tube de l’été» est trop fort, à défaut de vous guérir, vous pourrez au moins effectuer des descentes de ‘bad trip’, en consommant les chansons qui suivent.

Posologie : sur un mois, savourer un quart de la liste par semaine, ‘a joint per day’ !

Save our (nu) soul. Désintoxiquons nous d’abord des méfaits d’attentats sonores, que les majors essaient de nous refourguer sous le label « nu-soul ». Le disque d’une certaine I. Modja est, bien entendu (?), totalement visé.

Le Dr TR est anti Inna Modja, c’est dur de taper sur une soeur qui “represent”, mais j’avoue, The afropolite ne kiffe* pas sa musique des masses, même si on kiffe son look.

Voici de quoi vous redonner une idée de ce que la vraie Soul Music peut produire. Nos frères américains ont bien sûr la part belle, mais il est important de souligner que les années 70 ont aussi vu éclore de belles pépites sur le continent Africain. La liste est plutôt ‘laid back’, ‘smooth’… Après un début un peu funky et voire doucement électronique, l’objectif est d’atterrir en douceur : après une soirée dubstep, dancehall, trap / après les discussions politiques du déjeuner familial de dimanche / ou après une journée de taff pour ceux qui ne sont pas en vacances. Comme on dit aujourd’hui, cette liste devrait vous mettre « au calme ».

–    C.K. Mann : Okuan Tsentsen Awar 

–    Francis Bebey : The Coffee Cola Song

–    Eric Robertson : Rock with you

–    Luther Vandross : So amazing 

–    Mali Music : Beautiful 

–    Erykah Badu : The Healer / Hip-Hop  

–  William Bell – I Forgot to be Your Lover  

–    Anthony Hamilton : Where did It go wrong ? (Bonus)

Electrop c’est top. Sans pourquoi ni parce que, cette partie de la playlist est décomplexée.

Oui, nous vous proposons quelques alternatives aux tubes de l’été, des sons qui bougent et qui viennent des Caraïbes, d’Afrique et d’Amérique du Sud, histoire de voir que la musique des afro-descendants peut conserver une belle unité dans son inspiration, même à des milliers de kilomètres de distance.

Sans non plus vous faire sauter dans tous les sens, comme un lapin duracell épileptique qui tenterait le twerk, la playlist ici se veut un peu plus uptempo et street.

–    Major Lazer : Get Free

–    Jovi feat. Tabu Ley Rochereau : Pitié

–    Magasco : Kumba Marker

–    Power Boyz : Tchuna Baby [Todo Mundo No Chao]

–    Mulher Melancia : Velocidade 6 [ou Mc Federado: Passinho do volante]

–    Major Lazer : Watch out for this (Bumaye – archi connue hihi)

–    Davido : Skelewu

Révision des classiques. Ah dans notre enfance, les saisons sèches étaient l’occasion pour les parents de s’acheter une bonne conscience à l’aide de ces fameux « cahiers de vacances », censés nous préparer au choc que le CM1 pouvait constituer pour un mwana* du CE2 (voir CE1 pour ceux nombreux parmi vous, je le sais, qui s’amusaient à sauter des classes).

Voilà une portion de l’Afropoliste qui veut vous faire réviser certains morceaux classiques de l’histoire du RnB, dans l’ordre chronologique autour d’un thème qui se prête bien à la saison. Je vous laisse décortiquer les paroles (que vous connaissez sûrement par cœur).

–    Marvin Gaye & Tammi Terell : Ain’t no mountain high enough

–  Minnie Riperton : Loving you  

–    Aaliyah : One in a million

–    Raphael Saadiq : Still Ray 

–    Alicia Keys : Sleeping with a broken Heart 

–    Miguel : Adorn

Réflexion éternelle. Enfin, parce que même en vacances, nos neurones ne semblent pas vouloir prendre une orangeade et paresser sur un transat, vous puiserez dans cette partie de l’Afropoliste, des chansons pas forcément très légères. Elles pourraient, cependant, avoir le mérite d’accompagner vos états d’âmes, vos quêtes sur le sens de la vie, vos prises de nouvelles résolutions avant la rentrée prochaine.

–    Vinia Mojica : Idols 

–    Mos Def : Climb

–    Sandy Cossett : J’ai raté ma vie  

–    Lucky Peterson : I’m still herse

–    Nina Simone : Sinnerman

–    Lura : Bida Mariadu

 

L’afropoliste presqu’en entier en cliquant ici

Vous êtes parés pour prolonger les vacances 😉

TR

1 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *