Blog posts

Zika : La otra musica ?

Zika : La otra musica ?

Actualités, Société

Depuis quelques jours la presse est marquée par de nombreux titres au sujet du virus ZIKA.

Ce virus tient son nom de la région de Zika en Ouganda, où il a été pour la première fois décrit chez le singe, en 1947. En réalité, la version officielle dit qu’un singe utilisé comme sentinelle pour étudier la fièvre jaune a été diagnostiqué comme étant porteur du virus (1).

The forearm of a public health technician is seen covered with sterile female Aedes aegyti mosquitoes after leaving a recipient to cultivate larvae, in a research area to prevent the spread of Zika virus and other mosquito-borne diseases, at the entomology department of the Ministry of Public Health, in Guatemala City, January 26, 2016. REUTERS/Josue Decavele

Certains virus ont besoin de vecteurs pour se propager plus rapidement. Le vecteur idéal est un porteur sain, c’est-à-dire, qu’il porte le virus mais ce dernier n’a aucun effet néfaste sur lui. En 1948, le moustique Aedes a été décrit en laboratoire comme étant un vecteur du virus (2). Aussitôt en 1952, on l’a identifié pour la première fois chez l’homme (Nigéria) (3).

À partir de cette année-là, la propagation s’est accrue en Afrique et de nombreux cas ont été détectés sur tout le continent, puis en Indonésie, en Polynésie et en Asie (4). On a ensuite peu entendu parler de ce virus.

C’est seulement en 2007 (après que le génome du virus ait été séquencé en 2006) qu’une réémergence s’est observée et que la propagation s’est accélérée, touchant cette fois-ci les îles du pacifique et le continent américain, plus précisément l’Amérique centrale et l’Amérique du sud (5).

Territoires Zika

En 2013, une épidémie a frappé la Polynésie française puis le Brésil (6,7). On a alors observé que ce virus était associé à des complications extrêmement graves pour les femmes enceintes et plus précisément pour le développement fœtal (7). Pour l’adulte, les personnes infectées ont de la fièvre et des symptômes classiquement apparentés au rhume ou à la grippe (8). Pour le fœtus, le virus provoque des troubles neurologiques graves, irréversibles. Le cerveau est plus petit que la normale et la tête est atrophiée (microcéphalie). Un enfant né avec ces anomalies est condamné à vie et ses facultés intellectuelles et physiques sont évidemment faibles (7,9).

microcephaly-comparison-500px

Le virus est apparu en Janvier en Martinique. La ministre française de la santé a déconseillé à toute femme enceinte d’aller en Martinique (10). Étonnamment, elle n’a proposé aucune mesure préventive pour les femmes enceintes Martiniquaises. Le Brésil par contre, pour les femmes de son territoire, a proposé de se protéger des piqûres de moustiques (mesure classique) et de prévoir de retarder STRICTEMENT les projets d’avoir un enfant, jusqu’à ce que le danger soit écarté (11).

Une chose est étonnante. Le virus ZIKA est en vente sur internet. Sa fiche de spécification indique qu’il est dangereux, pouvant provoquer des paralysies et surtout qu’il est mortel (VOIR LA FICHE DE COMMANDE ICI: http://www.atcc.org/products/all/VR-84.aspx ) (12).
De plus, sur ce même site, dans la rubrique HISTORY, on constate que Rockefeller Fundation est le “dépositaire” du virus (name of depositor) …

Capture d'ecran zika depositor

Il faut bien retenir que ATCC est un site sérieux et fiable utilisé par tous les laboratoires de recherche scientifique au travers le monde pour divers articles d’ordre biologique et chimique.

Le Brésil et la Polynésie Française ont des populations qui sont en conflit avec leur classe dirigeante (amérindiens, kanak). La Martinique a élu en Décembre 2015, un président de région indépendantiste (13). Des voix se lèvent pour prétendre que cette énième épidémie pourrait finalement être provoquée.

Néanmoins, le plus important actuellement est de trouver des solutions pour la prévention et l’éradication du virus ainsi qu’une meilleure prise en charge des individus déjà infectés et des enfants malheureusement atteints de microcéphalie.

Rod.H

Références :

  1. Haddow AJ, Williams MC, Woodall JP, Simpson DI, Goma LK. Twelve Isolations of Zika virus fromAedes (Stegomyia) Africanus (Theobald) taken in and above a Uganda Forest. Bull World Health Organ.1964;31:57–69
  2. Dick GW, Kitchen SF, Haddow AJ. Zika virus. I. Isolations and serological specificity. Trans R Soc Trop Med Hyg. 1952;46:509–520.
  3. Fagbami AH. Zika virus infections in Nigeria: virological and seroepidemiological investigations in Oyo State. J Hyg (Lond). 1979; 83: 213–219
  4. Andrew D. Haddow, Amy J. Schuh, Chadwick Y. Yasuda, Matthew R. Kasper, Vireak Heang, Rekol Huy, Hilda Guzman, Robert B. Tesh, and Scott C. Weaver. Genetic Characterization of Zika Virus Strains: Geographic Expansion of the Asian Lineage. PLoS Negl Trop Dis. 2012; 6(2): e1477
  5. Edward B. Hayes. Zika Virus Outside Africa. Emerg Infect Dis. 2009; 15(9): 1347–1350
  6. Tognarelli J, Ulloa S, Villagra E, Lagos J, Aguayo C, Fasce R, Parra B, Mora J, Becerra N, Lagos N, Vera L, Olivares B, Vilches M, Fernández J. A report on the outbreak of Zika virus on Easter Island, South Pacific, 2014. Arch Virol. 2015; 26
  1. Didier Musso. Zika Virus Transmission from French Polynesia to Brazil. Emerg Infect Dis. 2015; 21(10):1887
  2. Hamel R, Dejarnac O, Wichit S, Ekchariyawat P et al., Biology of Zika Virus Infection in Human Skin Cells. J Virol. 2015;89(17):8880-96
  3. Oliveira Melo AS, Malinger G, Ximenes R et al., Zika virus intrauterine infection causes fetal brain abnormality and microcephaly: tip of the iceberg? Ultrasound Obstet Gynecol. 2016; 47(1):6-7
  4. Le virus Zika progresse en Martinique. Le Monde. 26.01.2016
  5. Schuler-Faccini L, Ribeiro EM, Feitosa IM, Horovitz DD et al., Possible Association Between Zika Virus Infection and Microcephaly – Brazil, 2015. MMWR Morb Mortal Wkly. Rep. 2016;65(3):59-62
  6. http://www.atcc.org/products/all/VR-84.aspx
  7. Régionales 2015: l’indépendantiste Alfred Marie-Jeanne élu en Martinique. Le Figaro.14.12.2015

1 Comment

  1. Heidi
    08/02/2016 at 10:39 am
    Reply

    Merci pour ces informations.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *